Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Le CICR est récompensé pour sa contribution à la médecine légale humanitaire

14-09-2011 Communiqué de presse 11/188

Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge va recevoir de l’Association internationale des sciences médicolégales (International Association of Forensic Sciences, IAFS) le premier prix décerné par cette dernière pour le développement et la promotion de la médecine légale humanitaire.

Ce prix va lui être remis aujourd’hui au cours de la cérémonie d’ouverture de la XIXe Rencontre mondiale de l’IAFS à Madère, au Portugal. Cette rencontre devrait réunir plus de 1 600 praticiens de la médecine légale venant de plus de 100 pays.

« L’IAFS a décidé de remettre au CICR un prix spécial en reconnaissance de sa contribution au développement et à la promotion des sciences médicolégales appliquées dans le monde entier », a déclaré le professeur Duarte Nuno Vieira, président de l’Institut national portugais de médecine légale et également président de l’IAFS.

« Ces dernières années, le CICR a été à l’avant-garde de ce que nous appelons la " médecine légale humanitaire ", à savoir une application de la médecine légale qui répond aux besoins des victimes des conflits armés et des catastrophes naturelles, et pas uniquement à ceux des enquêtes criminelles et de la justice », a expliqué le docteur Morris Tidball-Binz, chef de l’équipe médicolégale du CICR. « Avoir une confirmation crédible du décès d’un proche et savoir que sa dépouille a été, ou peut être, traitée avec dignité, permet aux familles et à des communautés entières de faire leur deuil et contribue au processus de guérison ».

Le CICR publie des lignes directrices et forme des experts locaux et, dans certains cas, procède aussi à des exhumations. L’unité de médecine légale de l’institution, qui a été créée en 2003, emploie 12 personnes.

Informations complémentaires :
Bijan Farnoudi, CICR Genève, tél. : +41 22 730 21 80 ou +41 79 536 92 59