• Envoyer

Autres activités

Par exemple :

  • Réduction des risques et des effets de la contamination par les armes

    Ce que le CICR fait précisément pour prévenir les accidents et réduire les effets de la contamination par les armes dépend du contexte, mais consiste généralement en une combinaison des activités suivantes : collecte et analyse d'informations, réduction des risques, sensibilisation au danger, enquête et déminage.


  • Renforcement du DIH

    Le CICR a lancé un vaste processus de consultation sur le renforcement de la protection juridique des victimes des conflits armés. Les consultations porteront, d’une part, sur la question de la détention dans les conflits armés non internationaux et, d’autre part, sur le renforcement du respect du droit international humanitaire en général.


  • Democratic Republic of the Congo, North Kivu, Goma. Recherche sociale sur la guerre

    Le CICR réalise de longue date des études de recherche sociale sur les attitudes à l’égard du droit international humanitaire. En 2009, il a réalisé un sondage d’opinion suivi d'une étude approfondie sur l’impact que les conflits armés ont sur les civils et sur les comportements dans les conflits armés.


  • Diplomatie humanitaire & communication

    Le CICR contribue à promouvoir la connaissance, la compréhension et, s'il y a lieu, le développement du droit international humanitaire (DIH) en entretenant des relations avec divers interlocuteurs, notamment les États, les acteurs non étatiques et les organisations internationales.


  • Relations avec le secteur privé

    Tisser des relations avec des entreprises privées. Rubriques : soutenir le CICR ; promouvoir la responsabilité humanitaire des entreprises opérant dans des zones exposées aux conflits. Liens avec des articles et des lignes directrices sur les relations du CICR avec le secteur privé.