• Envoyer

La protection de la population civile

Selon les Conventions de Genève de 1949 et leurs Protocoles additionnels de 1977, les personnes civiles et toutes celles qui ne participent pas aux combats ne peuvent en aucun cas être l'objet d'attaques et elles doivent être épargnées et protégées. Ce principe est pourtant mis à mal dans la réalité, car la population civile, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, souffre de la plupart des conséquences de la violence armée. En savoir plus

Choix de rubriques

  • Violences sexuelles dans les conflits armés : une tragédie silencieuse

    INTERVIEW VIDÉO - À l'occasion de la journée internationale des femmes, le CICR met l'accent sur l'horreur des violences sexuelles, un phénomène encore amplifié en période de conflit armé. De nombreuses femmes souffrent en silence. Pascale Meige, adjointe aux opérations au CICR appelle à une nouvelle approche humanitaire.


  • Les enfants et les ravages de la guerre

    Pour célébrer les 20e, 50e et 60e anniversaires respectifs de la Convention relative aux droits de l’enfant, de la Déclaration des droits de l’enfant et des Conventions de Genève, le CICR a publié une nouvelle brochure sur les enfants et la guerre. La conseillère du CICR dans ce domaine, Kristin Barstad, évoque les souffrances des enfants dans les conflits armés et ce que l’institution fait pour leur apporter protection et assistance.


  • Déplacement interne : les activités du CICR en 2010

    En collaboration avec les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a fourni une assistance humanitaire à 4,3 millions de déplacés internes dans 32 pays en 2010.


  • Personnes disparues : une préoccupation humanitaire majeure

    Les familles des personnes disparues souffrent énormément de ne pas connaître le sort de leurs proches dont on a perdu la trace lors de conflits armés ou de situations de violence interne. Morris Tidball-Binz, médecin légiste au CICR, explique le rôle de la médecine légale dans l'élucidation du sort des personnes disparues.


  • Des femmes participent à un groupe de soutien pour les épouses et les mères de disparus. Népal : les femmes et leurs proches disparus

    Plus de 1 400 personnes – des hommes pour la plupart – sont encore portées disparues à la suite du conflit armé qui a sévi au Népal pendant dix ans. Épouses ou mères ont dû assumer le rôle d’« homme de la famille ». Dans la perspective de la Journée internationale de la femme (8 mars), Sylvie Thoral, chef de la délégation du CICR au Népal, nous explique comment elles font face à la situation.


Publications Autres publications

Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge

  • Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge
    Des soins en chemin

    Le CICR et la Croix-Rouge mexicaine collaborent pour administrer des soins médicaux aux migrants d’Amérique centrale en route pour le nord : comment le Mouvement cherche à se porter à la rencontre des migrants là où ils sont le plus vulnérables.