• Envoyer

Histoire du CICR

Depuis sa création en 1863, le CICR a pour seul objectif d'assurer la protection des victimes de conflits armés et de situations de violence, et de leur porter assistance. Pour ce faire, il déploie son action dans le monde entier ; en outre, il encourage le développement du droit international humanitaire et incite les gouvernements et tous les porteurs d'armes à respecter cette branche du droit. Son histoire est aussi celle de la mise en place d'une action humanitaire, de l'élaboration des Conventions de Genève et de la création du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. En savoir plus

Choix de rubriques

  • Des civils fuyent les combats. Varsovie, 1944. Histoire du CICR : Seconde Guerre mondiale

    L'invasion de la Pologne par les troupes allemandes, le 2 septembre 1939, symbolise a posteriori quelles seront les grandes caractéristiques du Second conflit mondial qui vient alors de débuter. Sorti des tranchées, l'affrontement se fera au travers d'une guerre motorisée, précédée par des bombardements aériens massifs visant essentiellement des populations civiles.


  • Guerre d'Indochine, 1946-1954. Des délégués du CICR et de la Croix-Rouge françaises s'entretiennent avec des prisonniers vietnamiens. Histoire du CICR : depuis 1945

    Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le CICR se retrouve dans une position ambivalente. Certes, son action humanitaire durant le conflit – notamment en faveur des prisonniers de guerre - est largement saluée et lui vaudra même une reconnaissance internationale au travers d'un Prix Nobel de la Paix.


Publications Autres publications

Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge

  • Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge
    Le rêveur et le bâtisseur - séparés par la naissance d’un mouvement humanitaire

    Tutti fratelli, « tous frères » : ces paroles des femmes de Castiglione secourant les blessés sur le champ de bataille de Solferino — rapportées par Henry Dunant — devinrent le mot d’ordre de la Croix-Rouge naissante. Ironie de l’histoire, les deux principaux architectes de la future plus grande organisation humanitaire du monde ressentaient l’un pour l’autre tout sauf un amour fraternel. Article publié dans le Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge, No 2, 2010.